18e traversée de Paris en Anciennes

Tara

Publié dans Patrimoine, Sortie

0 commentaire

AfTdP2018.jpg
Lg_TdPVeA2018_72dpiRVB.jpg
Contacter le propriétaire de la Publication

Contacter le propriétaire de la Publication

Pour obtenir des information à propos de la publication publication, vous pouvez envoyer un message à son propriétaire publication.

Organisée par l’Association « Vincennes en Anciennes », la Traversée de Paris, est le rendez-vous incontournable des amoureux et passionnés de véhicules anciens. Deux fois par an (au début de l’année et à l’approche des vacances), cet événement réunit plus de 700 véhicules de collection (voitures, motos, bus, utilitaires légers et même tracteurs) de plus de 30 ans d’âge.

Le plus grand rassemblement d’anciennes de la capitale

Depuis quelques années, toujours soucieuse de mettre en valeur le patrimoine roulant, « Vincennes en Anciennes » détermine un thème pour chacune de ses traversées.

En janvier prochain, elle mettra à l’honneur les marques, françaises ou étrangères, de voitures et de motos disparues. Des noms qui ont marqué l’histoire de la locomotion et qui, aujourd’hui, sont empreints de nostalgie : AJS, Alvis, American LaFrance, Amilcar, De Dion Bouton, Delage, Delahaye, Dollar, Facel Vega, Innocenti, Matra, Pontiac, Rosengart, Simca, Studebaker, Terrot, Triumph, Turcat-Mery, Willys, Le Zèbre, Zundapp….

Certaines incarnent l’élégance et le luxe, d’autres le progrès technique ou encore la démocratisation de l’automobile.

Quel que soit leur pays d’origine ou les époques, les raisons pour lesquelles ces marques n’ont pas survécu sont multiples : rupture entre les fondateurs, conflits mondiaux, crise économique, faillite de l’entreprise, absence d’acier suite aux guerres, véhicule inadapté au monde qui l’entoure, choc pétrolier, remaniement au sein des constructeurs, échec commercial…

Comme par miracle, certains modèles ont traversé le temps, bichonnés par leurs propriétaires, ultime témoignage d’une époque révolue. D’autres sont réapparues au XXIe siècle : Alpine, Bugatti et Matra en sont de beaux exemples.

Parmi tous les véhicules présents à la Traversée de Paris, on pourra notamment admirer quelques Panhard, Facel Vega, Hotchkiss, Jeep Willys… pour les vélos : Verdin, Vaury, Fongers, Dobro, Clediabert, Simoun.

Des marques de petits constructeurs régionaux ou d’artisans et un vélo Onésime Boucheron du nom d’un champion sur piste de la fin des années 1920 qui, probablement, vendait des vélos à son nom au moment d’arrêter la compétition en 1936.

Le parcours se réinvente et s’intéresse à l’Art Déco

Jamais tout à fait le même mais jamais tout à fait un autre, le parcours sera dévoilé sur place au moment où les participants recevront leur livre de route. Tôt le matin, ce sera l’effervescence sur l’esplanade : bruits de moteurs, alignement des voitures ! Un café convivial, les joyeuses retrouvailles des équipages, la séance photo pour ce moment unique et voilà le départ ! La boucle de 28 km partira de l’esplanade du château de Vincennes à partir de 8h pour y revenir vers midi. Une partie des voitures y restera exposée jusque vers 16h (en fonction de la météo).

Des bus anciens sont mis à la disposition du public au départ de l’esplanade du château de Vincennes (réservation obligatoire, nombre de places limitées – 10 €).

 

Il ne saurait y avoir de Traversée de Paris sans un coup de chapeau aux beautés architecturales de la capitale. Les organisateurs ont concocté un parcours qui s’intéressera plus particulièrement à l’architecture Art Déco (années 20-30). Admirez les lignes épurées du Grand Rex, des Palais de Tokyo et de Chaillot. Avis aux amateurs !

Informations pratiques – dimanche 7 janvier 2018

Départ des voitures entre 8h et 8h45 de l’esplanade du château de Vincennes.

Arrivée vers 12 h/12h30 esplanade du château de Vincennes où une partie des voitures sera exposée jusqu’à 16h.

Renseignements pratiques et/ou réservation dans les bus anciens (dans la limite des places disponibles) : fiche téléchargeable sur le site

http://www.vincennesenanciennes.com – Prix : 10 € (bus)

 


Publier un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour publier un commentaire.

© 2018 Communiqué de Presse Culture gratuit – InfosCulture.com - Un site JobCulture.fr - Emplois et Stages dans la Culture