eac_jobculture_2016c


365 jours d’isolement pour simuler une mission sur Mars – La NASA recrute un Ancien de Sup’Biotech

InfosCulture

Publié dans Culture scientifique

0 commentaire

  • Hawaii
Contacter le propriétaire de la Publication

Contacter le propriétaire de la Publication

Pour obtenir des information à propos de la publication publication, vous pouvez envoyer un message à son propriétaire publication.

365 jours d’isolement pour simuler une mission sur Mars
La NASA recrute un Ancien de Sup’Biotech

Cyprien Verseux, diplômé de Sup’Biotech (promo 2013) majeure Recherche et Développement, est le seul français choisi par la NASA avec 5 autres scientifiques pour participer à la 4e mission Hawaii Space Exploration Analog and Simulation (HI-SEAS IV), la plus longue simulation d’un séjour sur Mars jamais réalisée par une agence spatiale. Le 28 août 2015, une fois la porte du dôme de 11 mètres de diamètre situé sur un volcan à Hawaii fermée pour une durée d’un an, l’isolement sera total. Cette mission financée par la NASA a pour objectif de simuler une mission sur Mars pour en tester les technologies et les effets sur l’équipage. Les conditions réelles seront recréées : aucun contact direct avec l’extérieur et un délai de 20 minutes pour envoyer un email, l’accès à Internet sera surveillé et limité à quelques sites nécessaires pour la mission, l’équipage mangera de la nourriture déshydratée et les sorties se feront en combinaison spatiale. Toutes les activités des scientifiques, qui sont eux-mêmes sujets de l’expérience, seront suivies et leur comportement analysé pour préparer au mieux le voyage sur Mars, prévu à l’horizon des années 2030.

« Aucune formation traditionnelle ne mène naturellement sur le chemin professionnel que j’ai suivi. Il me fallait des connaissances de pointe dans des domaines a priori éloignés comme la biologie et l’ingénierie, mais également apprendre à développer et mener des projets ambitieux et complexes. J’ai fait le pari risqué de choisir Sup’Biotech à une époque où aucune promotion n’en était encore sortie et où sa réputation était encore à faire. Je ne regrette absolument pas mon choix. Aucune autre formation ne m’aurait aussi bien préparé à la carrière dans laquelle je me lance », déclare Cyprien Verseux.

Le locavore (manger local) de la planète Mars
À tout juste 25 ans, le parcours de cet astrobiologiste impressionne déjà et sa fascination pour la planète rouge n’a d’égal que sa détermination. Pour son stage de fin d’études à Sup’Biotech, il a proposé à la NASA (au départ avec une simple adresse e-mail trouvée sur Internet) un projet de biologie synthétique appliquée à l’exploration spatiale qui a été accepté. Depuis, sa quête de produire des ressources pour les astronautes à partir de matériaux présents sur Mars ne cesse de s’accélérer. Ce projet, pour lequel il a obtenu une preuve de concept en laboratoire, sera développé sur le terrain lors de la mission HI-SEAS IV. L’intérêt étant de ne pas envoyer toutes les ressources nécessaires depuis la Terre, ce qui serait trop coûteux et contraignant, mais seulement quelques organismes qui seront cultivés sur place, et donc de produire localement.

Un pari fou
Sur le papier l’idée est révolutionnaire mais qu’en est-il de son application ? L’atmosphère et le sol de Mars ne fournissent pas les substrats nécessaires aux organismes utilisés sur Terre pour produire des ressources pour l’Homme. Le défi de taille de Cyprien sera de recréer un écosystème basé sur les ressources présentes sur Mars, en transformant celles-ci en sources de nutriments pour les organismes d’intérêt, par l’intermédiaire d’autres organismes sur lesquels il travaille actuellement.

Restez connecté et suivez l’expérience
Blog de Cyprien, blog de Sup’Biotech, Facebook de Sup’Biotech.

Cyprien Verseux suit actuellement un doctorat sous la codirection de l’Université de Rome II et de la NASA. A la fin de la mission HI-SEAS IV il en débutera une similaire intitulée Mars Awakening (MA80), organisée par la Mars Society, pour laquelle il passera 80 jours dans un cylindre de 8 mètres de diamètre, dans le désert de l’Utah. Cyprien est également finaliste de la Mission Mars Artic 365 reportée en 2017.

Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire.

Géraldine Seuleusian
Responsable des relations médias
IONIS Education Group
2, rue des Quatre Fils – 75003 Paris
01 44 54 33 15
geraldine.seuleusian@ionis-group.com


Publier un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour publier un commentaire.

© 2017 Communiqué de Presse Culture gratuit – InfosCulture.com - Un site JobCulture.fr - Emplois et Stages dans la Culture