ÉTATS COURTS/ CRÉATION DANSE

ep

Publié dans Danse, Evénement

0 commentaire

FB-Event1.jpg
Contacter le propriétaire de la Publication

Contacter le propriétaire de la Publication

Pour obtenir des information à propos de la publication publication, vous pouvez envoyer un message à son propriétaire publication.

La danse, la danse, la danse ! La danse encore à Éléphant Paname, la danse toujours ! Découvrez ÉTATS COURTS, une création originale de Nicolas Noël de l’Opéra de Paris. Sous un dôme étoilé, au plus près des danseurs laissez-vous porter par l’autre grande histoire de l’Humanité, celle de nos états courts. « J’appelle états courts tout ce qui nous traverse et tout ce que nous sommes. Ce qu’il faut vivre pour toucher l’éternité. » nous dit le chorégraphe. Accompagné de trois danseuses et d’une comédienne, les interprètes donneront à voir, à ressentir surtout. Dans un monde où l’on nous apprend à tout contrôler, où il est bon de refréner, et où l’on préfère paraitre plutôt que d’être, ils tomberont le masque et apprendront à extérioriser leurs émotions. Comme une leçon de vie, empreinte de poésie, ÉTATS COURTS invite à réfléchir sur la fugacité des émotions, et inéluctablement la condition humaine.

« Tout passe, tout est éphémère, les sublimes bonheurs comme les grands malheurs. » Frédéric Lenoir

BIOGRPAHIES

Nicolas Noël de l’Opéra de Paris
Nicolas Noël fait toutes ses classes à l’école de danse de l’Opéra de Paris. Il y étudie la danse classique et contemporaine, le jazz, le folklore, le mime, le théâtre et la musique. A 18 ans il est engagé dans le Ballet de l’Opéra où il deviendra « Coryphée » en 1999. Il travaille entre autres avec Rudolf Noureev, Maurice Béjart, Angelin Prejlocaj, Carolyn Carlson, Jerome Robbins, Roland Petit et William Forsythe. A 23 ans, il reçoit le prix de la fondation Rudolph Noureev au concours international de Paris. Chorégraphe, il crée trois ballets : « Q’Amouressence » en 1999, « Des Tours de Vie » en 2000, et « Hémisphères » en 2006. Il propose aujourd’hui sa quatrième création : « États courts ». 
Fanny Fiat de l’Opéra de Paris
Fanny Fiat fait toutes ses classes à l’école de danse de l’Opéra de Paris. Engagée dans le Corps de Ballet de l’Opéra de Paris en 1993, Fanny Fiat est promue « Coryphée » en 1997 et « Sujet » en 1999. Depuis son entrée dans la compagnie, elle a participé à quasiment toutes les productions du répertoire classique et a dansé également dans des œuvres contemporaines. Elle a travaillé avec Patrice Bart, Roland Petit, Angelin Preljocaj, Pierre Lacotte, Patricia Neary, Edouard Lock, Nacho Duato, Wayne Mc Grégor… Elle reçoit le « Prix du Public AROP pour l’année 2001.
Fanny Fiat quitte l’Opéra de Paris en 2009 pour se consacrer avec son frère au tout nouveau Centre d’art et de danse de la capitale, Éléphant Paname.
Noémie Djiniadhis de l’Opéra de Paris
Noémie Djiniadhis fait toutes ses classes à l’école de danse de l’Opéra de Paris. À 16 ans, elle est engagée dans le Corps de Ballet de l’Opéra de Paris où elle reste 25 ans, dansant tous les grands ballets du répertoire classique et contemporain.
Formée à l’école de danse de l’Opéra de Paris sous la direction de Claude Bessy, Noémie est engagée en 1992 dans le corps de ballet de l’Opéra et danse les grands ballets classiques du répertoire de Noureev, Balanchine, Petipa, Lifar, Lander, Nijinsky, Nijinska, Ashton, Robbins, et travaille avec R.Petit, Carlson, Forsythe et Noiret.
En 2001, elle est engagée comme Soliste au Ballet National de Marseille sous la direction de Marie-Claude Pietragalla et danse les ballets Raymonda, Grand Pas Classique de Gvovski ainsi que Cappriccio de Balanchine.
Noémie termine sa carrière à l’opéra de Paris en 2017 à l’âge de 42 ans.
Maria Stefania Di Renzo
Maria Stefania Di Renzo suit une formation académique à l’école de Liliana Cosi et Marinel Stefanescu, puis devient danseuse contemporaine pour la compagnie Renato Greco Roma entre 1999 et 2002. À partir de 2002 et jusqu’en 2006, elle participe à plusieurs programmes télévisés italiens en tant que danseuse. Entre 2007 et 2011, elle danse dans plusieurs productions musicales, telles que « Cendrillon », « Actor Dei » et « Casanova ».  Elle devient professeur de gyrotonic en 2009 et de gyrokinésis en 2016. De 2012 à 2016, elle travaille comme soliste dans la compagnie Julien Lestel et danse notamment  dans « Corps et âmes », « Fragment », « Le sacre du printemps », « La paix des étoiles », « Puccini », « Roméo et Juliette » et « Transmission ». Depuis 2016 elle travaille pour le studio White Cloud à Rome »
Alexandra Fournier 
Alexandra Fournier est comédienne et metteur en scène. Elle a interprété dernièrement le rôle de Desdémone dans une adaptation d’Othello de Shakespeare, mise en scène de Razerka Ben Saadia-Lavant au Théâtre des Amandiers de Nanterre. Au cinéma, elle a entre autres tourné dans le dernier film d’Eugène Green Le fils de Joseph. Elle organise régulièrement des programmes de lectures performances dans différents lieux culturelles.

Publier un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour publier un commentaire.

© 2019 Communiqué de Presse Culture gratuit – InfosCulture.com - Un site JobCulture.fr - Emplois et Stages dans la Culture