La Fabrique des Insolites de Marie Delarue – Inauguration festive

CartonWebSmall-Ouverture-FabriqueInsolites.jpg
CelleTravaillaitChapeau-2011-20cm-MarieDelarue.jpgIdole-1-Small-MarieDelarue.jpgLes-oies-blanches-5.jpg

Suivre :

Contacter le propriétaire de la Publication

Contacter le propriétaire de la Publication

Pour obtenir des information à propos de la publication publication, vous pouvez envoyer un message à son propriétaire publication.

Samedi 15 septembre 2018 de 14h à 19h  > 7 rue Richard Andrieu, quartier des Arts – 83000 Toulon

Avant de créer son bestiaire insolite, Marie Delarue a emprunté bien des sentiers artistiques. Après la musique et l’écriture, elle est partie du côté des formes. Avec les sons et les mots est né le besoin d’éprouver encore une autre dimension, comme une autre manière d’être et de dire la confrontation avec la matière. Tout d’abord des collages mis en regard de ses textes ; puis les collages ont pris de l’épaisseur, de la matière et de deux dimensions elle est passée à trois : du collage à l’assemblage. Aujourd’hui, nos rebuts font ses délices et elle fait œuvre de tout matériau, naturel ou manufacturé. Son univers est des plus étranges : des chimères chimériques, des fantasmes incarnés qui s’esclaffent ou se carapatent, batifolent puis s’envolent, un bestiaire fabuleux et amoureux, toujours étonnant, parfois détonant et un rien iconoclaste ! « On m’a dit un jour que je faisais de “l’art singulier”. Pourquoi pas. Il paraît que j’ai toujours été une personne assez singulière…»
Ayant récemment quitté Paris et opté pour le soleil méridional, elle a choisi d’installer sa Fabrique des Insolites à Toulon, au cœur de la vieille ville qui fait peau neuve, à une parfaite encablure de la rade et de son port. Et pour ne pas jouir seule de la douceur du climat, elle a décidé d’inviter régulièrement des artistes pour des expositions temporaires en solo ou en duo.
En attendant et à l’occasion de cette inauguration festive, le public est invité à découvrir Big Foot, Celles qui travaillaient du chapeau, Saint Sébastienne, Le Renard qui avait le cœur gros, Le mariage punk... Émerveillement, humour et convivialité seront au rendez-vous !
Avec la participation complice de la Galerie nomade L’œil de la femme à barbe qui a également édité le livre de Marie Delarue « Les Insolites » disponible sur le site internet https://loeildelafemmeabarbe.fr/librairie/les-insolites (21 x 21 cm, 36 pages, 38 photos couleur, 10€, port offert).


Publier un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour publier un commentaire.

© 2018 Communiqué de Presse Culture gratuit – InfosCulture.com - Un site JobCulture.fr - Emplois et Stages dans la Culture