eac_jobculture_2016c


Pas une lumière ne me consola (autoportrait en couple)

lehangar

Publié dans Spectacle vivant, Théâtre

0 commentaire

visuel-les-internets.jpg

Suivre :

Contacter le propriétaire de la Publication

Contacter le propriétaire de la Publication

Pour obtenir des information à propos de la publication publication, vous pouvez envoyer un message à son propriétaire publication.

Les jeudi 8, vendredi 9 et samedi 10 & jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 février au théâtre Le Hangar // 21h

Impromptu théâtral avec une danseuse lyrique qui parle anglais,  un amoureux sensiblement burlesque qui s’emporte en allemand,  des poèmes d’origine chinoise, de la musique…

Minuit. Le givre gaine de blanc toutes les herbes. Il passe l’aspirateur, gonfle des ballons. Elle danse. Elle danse elle dit : « Why did you leave me alone ? » Souvent, elle répète qu’elle est devenue étrangère au monde pour lequel jadis elle gâchait tant de temps. Mais elle ne s’en soucie guère. À minuit, elle écoute son coeur battre ou bien elle regarde le ciel. Elle titube dans le monde il est pris dans les choses, elle se met sur son chemin il trébuche ou s’emporte, elle demande «  Où es-tu ? » il répond « Ich bin da ».

Direction Laurence Riout / De et avec Loan Le Dinh, Guillaume Buffard / Lumières Didier Roux

Textes compositions improvisées en français, anglais et allemand à partir de poèmes extraits du « Chant de la Terre », symphonie de Gustav Mahler.

Administration Loh Prod / Coproduction théâtre Le Hangar Toulouse

Réservations conseillées au 05 61 48 38 29 ou contact@lehangar.org


Publier un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour publier un commentaire.

© 2018 Communiqué de Presse Culture gratuit – InfosCulture.com - Un site JobCulture.fr - Emplois et Stages dans la Culture