Signes d’Automne – Spectacles Sauvages

Photo-spectacles-sauvages.jpg
Contacter le propriétaire de la Publication

Contacter le propriétaire de la Publication

Pour obtenir des information à propos de la publication publication, vous pouvez envoyer un message à son propriétaire publication.

Jeudi 9 novembre :

  • de 15h00 à 16h15
  • de 19h30 à 20h45

Tarif unique : 5 €

Palma
Ana Paula Gusmao
Production : Compagnie Caminante
Durée : 15 minutes

Dans Palma le son part à la conquête de la chair. Entre ces deux éléments, le rire et les pleurs s’amassent, et se provoquent. Cette personne, singulière mais incarnant un tout, transite entre se cacher et se montrer, entre maintenir les apparences et soulever des barrages.

L’espace d’un temps
Léa Leclerc
Durée : 10 minutes

Un individu, se demande comment évoluer dans cette société artificielle. Par la danse, il évolue, cherche à vivre hors de cette enclave. Il se questionne, cherche la légèreté, le lâché prise. L’espace d’un temps, il prend conscience.

Un po di più
Zoé Bernabéu et Lorenzo Covello
Durée : 23 minutes

Une question. Des graines d’érables qui tourbillonnent. À travers les réponses qu’elles semblent offrir, les deux personnages se découvrent, se décrivent, s’inventent, se souviennent. Comme lancés dans un rite antique et universel, ils retracent et écrivent leur histoire. Ou une histoire ? La frontière entre réalité, fantasme et mémoire se brouille, comme dans un jeu d’enfants.

Martin(e)
Lucie Verbrugghe
Durée : 5 minutes

Recouvrant le pied et le mollet plutôt large, elle permet de garder les pieds au sec.

Echantillon de matière n°2856
Constance Diard
Durée : 5 minutes

Prélever un petit morceau de la réalité.
Le mettre dans une boîte.
Observer les interactions de la matière.
Mieux la comprendre ?

Ornière
Katia Domont
Durée : 5 minutes

Prendre l’ornière. Suivre le précédent et être le modèle du suivant pendant que le téméraire trace son sillon un peu sur le côté. Une décision inattendue : remonter l’ornière. A-t-on déjà vu un pilote remonter l’ornière sans manquer de chuter ? Rassurons-nous, il paraît que le chemin importe davantage que la destination.

© Francesco Dipierro – Un po’ di più de Zoé Bernabéu et Lorenzo Covello

 


Publier un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour publier un commentaire.

© 2019 Communiqué de Presse Culture gratuit – InfosCulture.com - Un site JobCulture.fr - Emplois et Stages dans la Culture